Extension de la ville de Kinshasa : le Ministre d’Etat Pius Muabilu favorable à l’appui considérable du consortium sino east trade !

Par Jacques Kitengie

Le ministre d’Etat Pius Muabilu Mbayu Mukala, ministre de l’urbanisme et habitat a reçu en audience, ce mardi 02 avril 2024, une délégation du consortium international sino east trade, conduite par le coordonnateur du comité stratégique de supervision du projet d’extension de la ville de Kinshasa, M. Thierry Katembwe Mbala. Les hôtes du Warrior Pius Muabilu Mbayu Mukala sont intéressés à accompagner le Gouvernement congolais, dans le cadre du vaste projet d’extension de la ville de Kinshasa, notamment via deux projets de construction d’une zone industrielle de fabrication des matériaux (de construction), et une zone commerciale. Au nom du Gouvernement de la RD Congo, le ministre d’Etat Pius Muabilu Mbayu Mukala s’est dit favorable à l’appui de cette firme internationale, dans l’intérêt de deux parties.

« On a eu une très belle réunion avec son Excellence le ministre d’Etat, ministre de l’urbanisme et habitat, avec la délégation de Sino east Strad. Aujourd’hui, toujours dans le cadre de l’extension de la ville de Kinshasa, ça avance assez fort. Nous avons un soutien assez fort, très intéressant de son Excellence. C’était essentiellement sur deux grands projets qui sont prêts à démarrer sur la nouvelle ville de Kinshasa, à savoir une zone industrielle qui va permettre d’avoir la fabrication aussi des matériaux de construction ainsi qu’une zone commerciale d’exhibition qui sera sur la nouvelle ville de Kinshasa », a laissé entendre le coordonateur du comité de supervision du vaste projet d’extension de la ville de Kinshasa, M. Thierry Katembwe Mbala.

À l’en croire, la contribution du nouveau partenaire est assez immédiate et concrète.

« C’est un groupe sino east trad qui est très actif en Ouganda et dans l’Afrique de l’Est. C’est un consortium d’investisseurs privés chinois qui ont mis en place les plus grandes zones industrielles et économiques qu’il y a, en Afrique de l’Est, dans la plupart des pays qui ont été fortement industrialisés. C’est un apport direct, puisque l’investissement est prêt. La réponse du Gouvernement c’est une joie et un plaisir pour son Excellence; c’est un aboutissement d’un travail que le Gouvernement a démarré. Donc à ce jour, le Gouvernement est prêt à mettre les conditions d’encadrement de l’investissement, des conditions de climat des affaires afin que nous puissions démarrer, on l’espère, dans les trois prochains mois ».

Pour rappel, le projet d’extension de la ville de Kinshasa s’avère aussi urgent et d’intérêt général, dans la mesure où la nouvelle capitale congolaise devra s’adapter aux conditions modernes de développement et résilience urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 11 =