RDC: l’IGF hausse le ton contre l’hémorragie du paiement des avantages illégaux aux mandataires publics !

L’Inspection Générale des Finances dirigée par Jules Alingete Key exhorte ses contrôleurs dépêchés sur terrain de faire échec à l’opération du paiement des avantages illégaux dont se faisaient bénéficier autrefois les Présidents des conseils d’administration, les commissaires aux comptes ainsi que les Administrateurs. L’annonce a été faite dans un ultimatum adressé aux Inspecteurs Généraux des Finances signalés en mission d’encadrement dans les Entreprises du Portefeuille de l’Etat.

Dans cette optique, l’Inspection générale des finances clame que les Directeurs Généraux qui auront fait de tels paiements ainsi que les bénéficiaires soient considérés comme passibles des « détournements de deniers publics  » et par conséquent traduits en justice.

De ce qui précède, l’IGF martèle sur le respect des dispositions légales qui n’autorisent pas les paiements des émoluments, des soins médicaux, des primes diverses, de crédits véhicules et autres avantages, à l’exception des jetons de présence.

Doit-on rappeler que la démarche est d’imposer la bonne gouvernance à tous les niveaux de la gestion de la chose publique, et de ce fait, le respect de textes légaux et réglementaires en matière de finances publiques.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 5 =