RDC: « Ensemble, continuons à prier pour Goma » [message de la Fondation Libota]

La Fondation Libota chère à Patrick Eshiba se préoccupe au plus point de la situation qui prévaut dans la province du Nord Kivu, du reste marquée par l’éruption du volcan de Nyiragongo. « Ensemble, continuons à prier pour Goma », c’est l’extrait du message lancé à la communauté nationale et internationale, par la coordination de cette Fondation humaniste. Eshiba Patrick et ses collaborateurs encouragent, à cet effet, les autorités compétentes à secourir les familles victimes des dégâts collatéraux. L’appel est lancé également aux personnes de bonne volonté, aux organismes internationaux spécialisés et aux nations – amies du pays de Lumumba Patrice.

La Fondation Libota exhorte, au demeurant, toutes les filles et fils de la mère patrie à demeurer en union de prière avec les Gomatraciens, singulièrement les familles éplorées et celles victimes de conséquences fâcheuses consécutives à l’éruption volcanique Nyiragongo. La coordination de cette Fondation chapeautée par l’Humble Serviteur Eshiba Patrick croit, dur comme fer, que le secours du bon Dieu est d’une importance capitale pour surmonter ce fléau naturel qui bouleverse la province du Nord Kivu, particulièrement la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo, au même moment que l’état de siège est en vigueur dans cette province ainsi qu’en Ituri.

Comme un seul homme, soutient-on à la coordination de la Fondation Libota, il urge que l’on prenne à bras-le-corps la situation de Goma, pour de solutions pérennes – au-delà de la thérapie à court terme liée notamment à l’intervention humanitaire.

Force est de rappeler que la Fondation Libota, au cœur du microcosme humanitaire mondial, est sur tous les fronts depuis sa création, au service des personnes vulnérables. Elle soutient, dans son cri de ralliement, qu’il est inhumain d’être heureux tout seul; pour insinuer qu’il faille poser sans limite des gestes d’altruisme et d’humanisme à l’endroit des nécessiteux. Le cas échéant, les yeux des uns et des autres doivent être tournés vers la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo.

Rosette Ngoza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 11 =